Vous connaissez cette histoire? Cette image apparaissait dans un article intitulé « Rescuing hug ». Au cours de la première semaine de leur vie, ces jumeaux vivaient chacun dans leur incubateur et l’un d’eux ne devait malheureusement pas survivre. Une infirmière, déterminée à améliorer leur sort, a contré les régles de l’hôpital et a réuni les deux bébés dans le même incubateur. Et c’est alors que le poupon le plus en santé entoura de son petit bras sa soeur malade, tel un ultime geste de secours. Le coeur de la petite se stabilisa et sa température devint normale. Quel exemple pourrait davantage imager la puissance du toucher?Dans un billet précédent intitulé: Le toucher: une question de vie et de mort, je vous ai déjà rapporté les raisons scientifiques démontrant le pouvoir et les nombreux bienfaits d’un simple toucher. L’objectif de ce billet-ci est de vous faire ressentir les réels bienfaits du toucher thérapeutique, d’en faire l’expérience sans toutefois faire référence aux études scientifiques ni à votre intellect. Fiez vous à votre instinct et intégrez l’auto-massage à votre quotidien. Massez vous les trapèzes, les bras, les mains. Pourquoi? Parce que, sachez le bien, vous aussi possédez le pouvoir du toucher thérapeutique. Ce toucher réconfortant stimulera le corps et l’esprit et facilitera grandement le travail du massothérapeute, lequel pourra alors s’appliquer à prodiguer un massage de nature préventive et entretenir ainsi votre mieux-être.

Pour ceux qui veulent se prêter à l’exercice, voici un article intitulé The Hidden Health Benefits of Massage paru dans O, The Oprah Magazine, le 16 février 2011 qui vous propose des façons d’inclure le toucher au quotidien. Dans un prochain billet, je vous montrerai les techniques de l’auto-massage. En attendant, je vous invite à m’écrire et à me raconter comment vous êtes parvenu à réduire la douleur physique et le stress du quotidien par le toucher thérapeutique.

Share This